Vous ignorez probablement l’existence de ces 4 types de produits capillaires

Charline B. sur "presentation_de_produit"

11/05/2022

On le connaît trop bien, cet éternel combo où se succèdent shampooing, masque et crème pré-brushing… Ce qu’on ne vous dit pas toujours, c’est qu’il existe des soins et des produits spécifiques avec des fonctions complémentaires voire carrément différentes !

Routine cheveux ; Avez-vous déjà remis en question vos bonnes vieilles habitudes ? On le connaît trop bien, cet éternel combo où se succèdent shampooing, masque et crème pré-brushing. Cette routine capillaire, c’est la plus basique, et c’est aussi la plus adoptée. Trois produits phares qui sont essentiels et qu’on a parfois l’impression de changer lorsqu’on les remplace avec des soins plus ou moins similaires (par exemple en échangeant son masque pour un conditioner, ou encore lorsqu’on utilise une huile protectrice plutôt qu’une crème avant de procéder au séchage). Certes, quand vient le temps de choisir ses produits pour cheveux, les soins ne sont pas tous les mêmes, tout comme leur efficacité. Mais toujours est-il que leurs rôles se résument très souvent à ça ; laver, hydrater, protéger. Ce qu’on ne vous dit pas toujours, c’est qu’il existe des soins et des produits spécifiques avec des fonctions complémentaires voire carrément différentes ! Serait-ce dans ces produits qu’on trouve les éléments qui permettent d’obtenir des cheveux à l’apparence plus belle et plus soignée ? C’est possible.

1. Les « exfoliants pour cheveux » / scrub pré-shampooing. Mais oui c’est clair ! Ou pas pour tout le monde… Car il n’y a pas que votre peau qui a besoin d’un gommage purifiant une à deux fois par semaine. Ou plutôt, il n’y a pas que sur votre visage qu’il y a de la peau. Si les shampooings nettoient évidemment le cuir chevelu, ils ne sont pas pour autant conçus avec cette mission comme objectif principal ! En effet, le shampooing – lorsqu’il n’est pas dédié au cuir chevelu – est un produit pensé et conçu avant tout pour nettoyer et traiter les cheveux, pas la peau du crâne. Les produits capillaires qui s’apparentent à des « exfoliants pour cheveux » ou « scrub pour cuir chevelu » sont faits pour purifier, traiter et soigner le cuir chevelu avant de passer au shampooing. Une étape qui précède celle du shampooing et qui permet de « préparer le terrain » en évitant notamment de faire deux shampooings lorsque les cheveux n’ont pas été lavés depuis quelques jours. Souvent nommés « pré-shampooing » ou « pré-cleanse », ces soins sont souvent conseillés par les professionnels de la coiffure car ils permettent de laver et de purifier le crâne en utilisant un produit adapté plutôt qu’en troquant les fonctions de son shampooing pour éradiquer le gras qu’on retrouve parfois sur la base du crâne. Car un shampooing, c’est fait avant tout pour laver les cheveux, mais pas spécialement pour nettoyer la base du crâne. L’action ciblée de ces « exfoliants capillaires » permet non seulement de nettoyer le cuir chevelu avec un traitement fait pour ça, mais surtout de lui offrir une prise en charge adaptée avec un soin qui peut agir à plusieurs niveaux ; purification, rééquilibrage, fonctions apaisantes, stimulation sanguine et favorisation de la pousse, traitement du sébum/gras, etc. … Si la santé de votre cuir chevelu vous importe peu, sachez toutefois que ça prise en charge a des effets qui se voient sur les cheveux et les longueurs. Voici donc un type de soin à ne pas négliger si vous voulez mettre toutes les chances de votre côté pour avoir des cheveux encore un peu plus beaux !

Deux références en la matière ? Le Kérastase Chrolonogiste (il vient tout juste de sortir, d’ailleurs), ainsi que le gommage énergisant de Kérastase.

2. Les sérums pour cheveux. En skincare, comme en matière de soins capillaires, le sérum est un soin hautement concentré. Un « vrai » sérum contient en général moins d’eau et il s’utilise rarement tout seul, car ces fonctions sont décuplées en association avec d’autres cosmétiques. Autres caractéristiques notables du soin en sérum ; son action est souvent ultra-ciblée et il s’utilise à très petites doses. Ce véritable « médicament » cosmétique est devenu très populaire au cours de ces dernières années, et il a même volé la vedette à pas mal de soins dont les actions ont finies par être réputées trop généralistes. Après s’être bien installé dans l’univers skincare, il a récemment acquis une place timide dans le secteur des soins capillaires professionnels. Comme dans la routine peau, Il précède l’étape de l’hydratation et/ou y est ajouté. Le sérum pour cheveux est donc souvent utilisé avant et/ou pendant le masque capillaire. Quelques gouttes qu’on mélange à son masque pour cheveux, histoire de booster l’action de ce dernier. À noter que le sérum capillaire s’utilise parfois sans rinçage, comme nous l’a montré Kérastase avec son « Sérum Universel Chronologiste ». Un précurseur en matière de sérum concentré pour cheveux ? Au choix, les sérums capillaires « Glow Essence » (brillance effet miroir), « Hydrate Essence » (propriété nutritives uniques) ou « Replenish Essence » (décuple l’action réparatrice et hydratante). Il sont formulés en textures grasses et proches des huiles, à pipetter dans le masque de la même gamme pour faire « exploser » le potentiel de celui-ci ! Au niveau des résultats ? On est bien en deçà des effets classiques du masque, pour profiter de résultats plus similaires à ceux obtenus lors d’un soin couplé à des gestes professionnels effectués en salon. Les sérums Authentic Beauty Concept sont à pipetter dans le masque de la même gamme pour faire « exploser » le potentiel de celui-ci !

3. Les brosses à cheveux dédiées aux « baby’s hair », aux « sleek pontails », etc. Vous avez recommencé votre queue de cheval plaquée trois fois, et vous finissez par croire que le seul moment où vos cheveux peuvent être parfaitement plaqués au crâne, c’est sous la douche. Pas de panique, on reprend les bases avec vous. Outre l’attache qui nécessite un élastique à crochet (retenez bien ce point car ce petit accessoire fait une ENORME différence), une bonne dose de gel et un brossage répété avec des poils de sangliers (ou synthétiques), c’est la BROSSE DE FINITION qui fait foi ! Elle plaque, dirige et/ou atténue les petit cheveux en surface, créant une surface beaucoup plus lisse en capturant les minces cheveux/frisottis qui semblent parfois indomptables. Car une brosse de taille classique est trop grande pour maîtriser parfaitement ces petits détails, mais c’est pourtant ces derniers qui font toute la différence. À vous la queue de cheval à la Bella Hadid ! La brosse de finition est aussi connue pour sa capacité faciliter le crêpage et le volume qui est plus prononcé et formé plus rapidement qu’avec l’utilisation d’un peigne. On apprécie également son petit format, qu’on glisse aisément dans (presque) tous les sacs à mains pour s’offrir une petite retouche coiffure. Votre queue de cheval plaquée avec une raie au milieu sera parfaite toute la journée à condition d’y passer quelques coups d’une brosse digne de la « GHD Narrow Dressing Brush » !

4. Les lotions de rinçage pour cheveux Qésako ? C’est un soin sous forme de rinçage qu’on néglige trop souvent ! Alors que le masque hydrate profondément, le rinçage capillaire est là pour maximiser la brillance des cheveux. Les lotions de rinçage pour cheveux sont presque toujours formulées avec du vinaigre, ingrédient essentiel à ce type de soin qui est très apprécié pour sa capacité à resserrer les écailles de la cuticule. Les résultats ? Une sorte de micro « lissage brésilien » à portée de main ! Brillance, souplesse, douceur et apparence plus « miroitée », un vrai bonheur capillaire qu’on obtient plus aisément avec une lotion de rinçage qu’avec un masque classique. Mais pourquoi un rinçage capillaire au vinaigre est-il plus efficace qu’un masque pour faire briller les cheveux ? Outre la capacité qu’à le vinaigre à resserrer les écailles, il est « l’unique » ingrédient capable de neutraliser les particules de calcaire qu’on retrouve dans l’eau. Ça ne fonctionne pas exactement comme le calcaire qui se loge dans votre lavabo, mais la logique initiale est similaire ; le calcaire s’accroche et le calcaire encrasse. Ça vaut aussi pour votre chevelure… Lorsqu’elle est protégée du calcaire, la fibre capillaire est moins rêche, plus souple et plus brillante car elle bénéficie d’un soin « plus pur » que de l’eau brute pour être rincée. C’est un noble geste pour votre chevelure. Assez parlé des fonctions, vient le moment de se pencher sur : quand et comment appliquer une lotion de rinçage (au vinaigre) pour cheveux ? Souvent, ces lotions – lorsqu’elles ne sont pas faites maison –, s’appliquent après le masque pour être rincées très brièvement avec de l’eau fraîche. Le rinçage à l’eau DOIT être très bref, pour ne pas anéantir les effets recherchés par l’action du vinaigre, notamment. La lotion de rinçage au vinaigre de framboise Dessange Paris procure tous les bienfaits de ce type de soin avec une expertise professionnelle en plus !