Voici ce qui arrive lorsqu’on expose ses cheveux au soleil sans les protéger

Charline B. sur "point_de_vue"

01/01/1970

Le soleil arrive et voilà que vos cheveux s’éclaircissent… Mais à quel prix !

Chez Kérastase, la gamme "Soleil" contient certains produits qui disposent de filtres UV pour protéger les cheveux.",

Le soleil abîme les cheveux, toutes les marques de soins capillaires vous le diront. En vérité, cette « dégradation » est bien plus complexe qu’elle puisse paraître, et bien que le cheveu soit une matière « morte », elle contient des éléments qui peuvent évoluer et s’altérer lors des expositions au soleil, notamment.

Les méfaits du soleil sur la peau sont bien connus. On sait aussi que les filtres UVA/UVB présents dans les cosmétiques sont efficaces sous certaines conditions pour protéger la peau des rayonnements. Mais qu’en est-il des cheveux ? Si l’action du soleil procure des effets évidents sur la couleur, la texture et la « santé » des cheveux, comment agissent les soins capillaires « solaires » et ont-ils des effets bénéfiques ? … Si tel est le cas, que se passe-t-il lorsqu’on expose ses cheveux au soleil sans les protéger ?

Le soleil abîme les cheveux, toutes les marques de soins capillaires vous le diront. En vérité, cette « dégradation » est bien plus complexe qu’elle puisse paraître, et bien que le cheveu soit une matière « morte », elle contient des éléments qui peuvent évoluer et s’altérer lors des expositions au soleil, notamment. Petit décryptage des deux effets néfastes principaux issus des expositions au soleil. Moins de mélanine, et voilà que vos cheveux s’éclaircissent. Parmi nos cellules, certaines sont capables de produire de la mélanine (mélanocytes). Cette mélanine est présente dans les cheveux, et c’est elle (ou plutôt son « niveau ») qui détermine notre couleur de cheveux. Plus précisément, la quantité de pigmentation dont nos cheveux disposent est issue de la mélanine ; d’une certaine manière, plus les cheveux sont foncés, plus la quantité de mélanine qu’ils ont est importante. Lorsqu’on zoome sur une coupe de cheveu au microscope (voir images ci-dessous), on voit clairement les « grains » de mélanine, qui sont quasi inexistants sur des cheveux blonds clair, et plus nombreux sur des cheveux châtains. Ainsi, les cheveux naturellement blancs des personnes âgées ne sont autres que le fruit d’une absence de mélanine. Car la mélanine s’estompe avec les années, et c’est normal ! Lors des expositions prolongées aux rayons ultraviolets (UV), les rayons ultraviolets affectent les mélanocytes, soit la mélanine, soit les pigments présents dans notre chevelure. En bref, moins de mélanine = moins de pigments = des cheveux plus clairs. Si cet effet est souvent apprécié, il n’en reste que la mélanine, lorsqu’elle est « perdue », ne revient pas. Contrairement à la peau qui est un organe capable de s’adapter en permanence, les cheveux sont inertes et incapables de faire quoi que ce soit pour produire de la mélanine à nouveau. Avec le soleil, vos cheveux deviendront plus clairs, mais aussi plus appauvris en mélanine, et donc « encore un peu plus morts ». Lorsqu’on zoome sur une coupe de cheveu au microscope (voir images ci-dessus), on voit clairement les « grains » de mélanine, qui sont quasi inexistants sur des cheveux blonds clair, et plus nombreux sur des cheveux châtains. La kératine est mise à mal, et cela rend vos cheveux intransigeants. Composant essentiel du cheveu, la kératine est aussi mise à mal lors des expositions. Décapée par les UV, l’eau de mer ou le chlore, elle s’altère et ça se voit ; les brins de kératine qui composent la structure du cheveu sont attaqués par un effet d’oxydation. Il en résulte, notamment, que le soulèvement des écailles (ou cuticules) est favorisé à cause de cette agression. Pour faire une comparaison simple et imagée ; c’est un peu comme si vos cheveux étaient irrités. Et c’est alors que les cheveux deviennent plus rêches, ils sont moins souples et moins malléables, ce qui les rend beaucoup plus « susceptibles « ; difficiles pour eux de tolérer comme auparavant les brossages, brushings, attaches serrées, etc. Ils sont donc plus rigides, mais aussi moins brillants. Vos cheveux deviennent alors intransigeants, ils n’excusent plus les agressions extérieures et vous les font payer au prix fort. Eh oui, la kératine naturellement présente dans vos cheveux n’a pas de prix. Avec le soleil, les brins de kératine qui composent la structure du cheveu sont attaqués par un effet d’oxydation. Il en résulte, notamment, que le soulèvement des écailles (ou cuticules) est favorisé à cause de cette agression.

Pour résumer, on constate que sous les effets des UV, un cocktail insidieux où se retrouvent une perte de mélanine et une dégradation de la kératine produit des dégâts irréversibles sur notre crinière bien-aimée. Dès lors, voici venu le temps de l’ultime question que tous les #hairlovers se sont déjà posés ; les produits capillaires solaires sont-ils efficaces et comment agissent-ils ?

Pour répondre à cette longue question, penchons-nous déjà sur le « principe actif » des soins capillaires conçus pour protéger les cheveux du soleil. Quelles sont donc les spécificités de ces produits pour cheveux dits « solaires » ?

Ils hydratent plus, et plus longtemps. De manière générale les produits issus des gammes « soleil » pour cheveux sont élaborés de sorte à procurer une hydratation de niveau supérieur. Et c’est probablement là le premier sinon le plus grand point à retenir de ces soins spécifiques ; s’ils ne peuvent pas véritablement réparer les cheveux abîmés par soleil, ils peuvent toutefois pallier ce manque d’hydratation en « corrigeant » le cheveu au profit d’un ressenti plus doux, plus souple, plus hydraté et visiblement plus « sain ». Le côté rêche et sec du cheveu peut donc être « traité » avec l’utilisation régulière et correcte d’une gamme solaire de qualité. On parle ici « d’utilisation correcte » car il est primordial de respecter certaines règles lors de l’utilisation ces produits capillaires afin qu’ils puissent être efficaces. Par exemple, on se renseigne sur le moment où l’on doit appliquer le soin (en effet, certains sprays pour cheveux issus de gammes solaires s’utilisent exclusivement avant les expositions et leur application doit être répétée après un certain temps ou une baignade), ou encore, on laisse poser le masque plus longtemps que d’habitude afin qu’il pénètre plus en profondeur. Ils contiennent des filtres UV. Mais oui c’est clair !

Vous pensiez peut-être que les filtres UV étaient uniquement destinés à votre peau, et pourtant, il se trouve que leur action est également efficace sur les cheveux. Certes, vos cheveux ne peuvent pas attraper de coups de soleil (et tant mieux !), mais comme expliqué en début d’article, ils peuvent subir de sérieuses agressions lors des expositions au soleil. Comme les filtres UVA/UVB sont capables de « créer une barrière » éphémère contre les rayonnements, ces derniers sont moins susceptibles d’abîmer la chevelure lorsqu’ils sont freinés par un filtre UV qui les absorbe ou les réfléchit (ceci dépend du filtre qui peut être chimique ou minéral). Comme pour la peau, appliquer une protection capillaire avec un filtre UV avant et pendant l’exposition sur ses cheveux est impératif pour limiter les dégâts ! De soins qui sont des huiles, et pas pour rien. Lorsqu’on choisit une gamme solaire, ou lorsqu’on opte pour un seul produit issu d’une gamme solaire, LE produit phare reste le soin en huile. Une huile qui se décline sous forme de spray, en pipette goutte à goutte, ou encore dans une bouteille classique. Mais pourquoi le traitement des cheveux exposés rime avec huile ? Riches, les huiles sont bien évidemment connues pour leurs pouvoirs hydratants et c’est une qualité recherchée dans les produits capillaires solaires. Mais ça ne s’arrête pas là. En effet, l’huile est un corps gras qui a la capacité d’englober le pourtour du cheveu et de rester à sa surface. Ceci forme une barrière protectrice qui limite la pénétration de l’eau dans le cortex. Comme la présence d’eau est moindre lorsque le corps gras entoure le cheveu, les cheveux sont moins sujets à subir les effets néfastes de l’eau (décuplés par le soleil), lors des baignades répétées qui riment avec chlore, eau salée, etc. Par ailleurs, les soins en huile sont aussi l’avantage de s’appliquer facilement, de façon homogène sur les cheveux et surtout SANS RINÇAGE ! Comme le produit n’est pas rincé, le filtre UV qu’il émet sur les cheveux déploie ses capacités à 100% …On pense bien qu’un filtre UV présent dans un shampooing qu’on rince ne sera pas très efficace. En bref, c’est LE produit le plus indispensable parmi tous ceux de la gamme sur laquelle vous avez jeté votre dévolu. S’il ne fallait choisir qu’un produit solaire pour cheveux, vous voilà prévenu(e)…

En bref, les produits capillaires solaires ont des spécificités qui les distinguent des autres produits pour cheveux ; plus d’hydratation, des filtres UV et des formulations en huiles. Cependant, tous les produits conçus pour protéger les cheveux du soleil ne se valent pas. Certains n’ont pas de filtres UV et certains n’ont pas d’autres avantages que celui de réhydrater les cheveux après l’exposition. Avis à celle et ceux qui sont exigeants ; ne craquez pas sur le packaging et assurez-vous que votre soin solaire pour cheveux contient un filtre UV et qu’il est vraiment capable d’hydrater. Last but not least, si vous avez à coeur de faire tout ce qui est en votre possible pour protéger vos cheveux du soleil ; portez un chapeau !